Pauses épicuriennes

La maîtresse de Rome ~ Kate QUINN

Rome, 0081.
Jeune esclave juive soumise aux caprices de l’arrogante Lepida Pollia, sa maîtresse, Thea connaît pour la première fois le bonheur dans les bras du gladiateur Arius le Barbare, la nouvelle coqueluche de Rome. Mais leur idylle attise la jalousie de Lepida, qui s’emploie de son mieux à les séparer. Cette dernière n’est pas le seul obstacle à se présenter sur la route des deux amants. Grâce à ses talents de musicienne, la belle Thea ne tarde pas à être remarquée de l’aristocratie romaine… et d’un dangereux admirateur : l’empereur Domitien, un homme brillant mais cruel qui en fait sa favorite. Devenue la femme la plus influente de Rome, Thea doit plus que jamais garder son amour pour Arius secret.

dav
Editions Pocket
Date de sortie : 20 juin 2013
696 pages

Mon avis…

Ce livre était dans ma pile de livres à lire depuis quelques temps. Si le résumé m’avait incité à l’acheter, son volume m’effrayait à chaque fois que je me choisissais une nouvelle lecture. J’ai pour objectif cette année de diminuer, voire vider, ma pile de livres en attente. Alors après une déception littéraire dont je vous parlerai prochainement, je me suis lancée.

Cette saga est absolument palpitante. Elle nous entraîne avec addiction dans la Rome antique.  Du haut de ses 600 pages, j’ai finalement tourné les pages avec beaucoup de plaisir et l’ai dévoré en quelques jours.  Je n’avais qu’une hâte: me glisser dans mon lit le soir pour avancer ma lecture.

Je n’ai ressenti aucune longueur, l’écriture de Kate Quinn est fluide et vous accapare tout comme ses personnages qui sont tous formidables.

Théa et Arius sont attachants, Lepida détestable à souhait, Paulinus torturé et tiraillé, l’empereur est absolument démoniaque…Chaque personnage nous entraîne dans son histoire avec émotions.

Les scènes de la Rome antique sont formidablement décrites et vous propulsent sans difficulté dans cette période barbare, où la femme n’était qu’un pion dans les jeux politiques et érotiques des hommes.

Cette fresque historique, politique et amoureuse est formidable: je vous la conseille fortement. C’est un coup de coeur pour moi.

signature blog

 

 

Pauses épicuriennes

PUKKA et son infusion « Secret de Cassis »

dav
PUKKA
Infusion  » Secret de Cassis »
20 sachets de tisane
Prix : environ 3.90 euros en boutiques bios + sites web bios

Pukka signifie en hindi  » Authentique ».

La marque anglaise Pukka propose des thés et infusions biologiques et ayurvédiques, issus du commerce équitable.

L’univers de la marque est coloré et artistique. Les boîtes sont toujours illustrées, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur et nous invitent à la détente et au voyage.

j’ai découvert cette marque grâce à ma sœur, qui m’a offert un lot de ces infusions pour Noël.

J’ai terminé récemment ma première boîte et je souhaitais vous en parler car j’ai autant aimé l’éthique de cette marque que l’infusion en elle-même.

La reprographie de la boîte est issue d’une encre végétale, sur un carton provenant de ressources renouvelables et est donc recyclable. La cordelette de chaque sachet est organique et le sachet en lui-même est compostable.

L’infusion  » Secret de Cassis » est composée ainsi:

  • Arôme naturel de cassis
  • Cassis Bio
  • Baie d’églantier Bio
  • Betterave Bio
  • Graine de fenouil Bio
  • Huile d’huile essentielle d’orange Bio
  • Zeste d’orange Bio
  • Racine de réglisse Bio
  • Fleur d’hibiscus Bio

Cette recette, saine et équilibrée, est légèrement acidulée et gourmande à souhait. Réconfortante, elle se déguste autant chaude que froide.  N’appréciant pas la réglisse, j’avais peur que son goût soit trop prononcé et finalement je n’en ai pas du tout été dérangé. La robe velours de cette infusion est un plaisir autant pour les yeux qu’à déguster tout au long de la journée.

Deux autres infusions de cette marque responsable m’attendent sagement: je vous en reparlerai bientôt.  A très vite !

signature blog

Pauses épicuriennes

Le garçon qui aimait la lune ~ Rino ALAIMO

Editions Gautier – Languereau
Date de sortie – 5 octobre 2016
32 pages

L’émouvante histoire d’un petit garçon tombé amoureux de la Lune, et désireux de l’enchanter par toutes sortes de cadeaux, tous rejetés. Il finit alors par lui offrir le plus beau des présents : la lumière et les couleurs du jour.


Mon avis…

Cet album est tellement beau! C’est un très bel objet et cela m’a donné encore plus envie de le découvrir.

Cet album n’a que quelques pages et pourtant, j’ai de suite été projetée dans un univers empreint de poésie, de délicatesse et de douceur, avec une jolie histoire et de très beaux dessins.

Un petit garçon solitaire, subjugué par la lune, va tout faire pour lui plaire. Il essaiera de trouver LE cadeau exceptionnel qui attendrira la lune pour que son attention se porte sur lui.
Il déploiera beaucoup d’efforts pour arriver à son but.

Les images teintées d’obscurité, passent du noir au doré/cuivré et nous font évoluer dans la nuit avec délice.

Nous ne pouvons ressentir que de la tendresse pour ce petit garçon, si seul et les pages défilant, notre espoir grandit de le voir près de la lune qui a conquis son coeur.

Recommandé à partir de 4 ans, ce livre est un bijou autant pour un bout de chou que pour un adulte.

Je vous  le conseille fortement. Après tout, il n’y a pas d’âge pour rêver.

Zéro déchet

Remplacer un objet jetable par un objet réutilisable : la bouteille/gourde isotherme

img_20190130_111040Lorsque j’ai découvert le livre de Aline GUBRI,  » Zéro plastique, zéro toxique » et que j’ai pris conscience de l’impact écologique et sur notre santé, du plastique, j’ai décidé de changer rapidement mes habitudes.

Auparavant, j’utilisais une gourde en plastique de la marque Tupp Tupp. Elle était certes pratique et légère mais laissait un goût désagréable à ma boisson: un goût de plastique.

J’avais glissé cette gourde dans ma wishlist, souhaitant l’acheter plus tard pour remplacer la mienne et une amie me l’a offerte, un peu avant mon anniversaire en septembre, pour que je puisse en profiter l’été.

Celle-ci est de la marque Qwetch et est en inox. Elle permet de conserver le chaud pendant 12h et le froid pendant 24h.  Elle est très résistante, ne fuit pas et son revêtement en inox ne donne pas de goût à ma boisson. Sa paroi intérieure et extérieure ne contient aucun revêtement ni vernis.  Elle existe de plusieurs couleurs et formats différents:   250ml, 500ml et 750ml chez Qwetch. La mienne a une contenance de 750ml.

Je dirai que le seul inconvénient de cette gourde pourrait être son poids lorsqu’elle est pleine mais une bouteille plastique d’1L pèserait tout autant dans mon sac.

Je l’utilise à différentes occasions: lorsque je vais au sport, lorsque je pars en déplacement ou lors d’une balade.  Je sais que pour l’été prochain, elle sera notre meilleure alliée pour ma petite famille et moi, lors de nos balades. Je suis sereine quant à son utilisation et son style est d’autant + sympa !

Qwetch n’est qu’une marque parmi d’autres, je n’ai aucun partenariat avec cette marque ( je le précise au cas où, mon blog a une semaine ^^ ), si vous souhaitez vous en procurer une, je vous conseille de consulter Internet et de vérifier que le contenant soit en Inox ainsi que le bouchon/bord où vous allez poser vos lèvres,  surtout si vous souhaitez boire une boisson chaude.

A très bientôt!

signature blog

 

 

Minimalisme, Zéro déchet

Allier son amour des livres au minimalisme et au zéro déchet.

J’ai acheté compulsivement des livres pendant plusieurs années: dès qu’un résumé me plaisait, dès que j’avais entendu parler en bien d’un ouvrage, je fonçais en librairie l’acheter. Du coup, j’ai une étagère remplie de livres en attente d’être lus, mon rythme de lecture ne suivant pas cette pulsion.

Depuis, je suis revenue, de tout ça. J’ai choisi de consommer plus raisonnablement dans de nombreux domaines et celui-ci a été le premier que j’ai attaqué.

Aujourd’hui, j’ai adopté un nouveau mode de fonctionnement qui est beaucoup plus en raccord avec mon rythme de lecture, ma vision de la consommation et mes envies.

Lorsque je souhaite découvrir de nouveaux ouvrages qui ne sont pas dans mes possessions, voici comment je procède aujourd’hui pour éviter de stocker en masse et dépenser moins tout en conservant mon plaisir de lire, intact.

minimalisme-1030x567

  • Emprunter autour de soi

L’emprunt est une solution formidable pour limiter la durée de présence du livre chez soi. Une fois lu, le livre est restitué à son propriétaire: médiathèque, famille, amis, chéri(e).

Aujourd’hui, il existe également le système des Boîtes à lire: de plus en plus présentes en France, ces boîtes souvent représentées sous forme de cabanes, étagères ou boîte aux lettres, permettent aux lecteurs de déposer les livres dont ils ne souhaitent plus et de se servir à leur tour, sans coût.

L’emprunt est une solution idéale pour les minimalistes ne souhaitant pas se faire envahir sur le long terme et pour les personnes désireuses de faire des économies.  De plus, aucun déchet n’est produit.

  • Acheter d’occasion

Cette méthode est également à plébisciter, permettant de préserver l’environnement du fait qu’aucune production n’ait relancé. C’est une solution économique puisque l’occasion est moins chère que du neuf pour des articles en bon état et tout à fait réutilisables.  Il est possible d’acheter en bouquineries, sur les vide-greniers ou bien sur Internet (Leboncoin, Amazon, Priceminister…).

  • Lire en format numérique

Cette méthode n’est pas forcément économique mais elle a le mérite de ne pas envahir votre espace.  La Presse est accessible en ligne, gratuitement ou sous forme d’abonnement. Pour les livres, c’est la même chose. Il est possible d’acheter des livres sur différents sites, permettant de se créer une bibliothèque numérique. Cette méthode peut s’avérer très utile et pratique pour les globe-trotters ou les usagers des transports en commun, afin d’éviter le poids des ouvrages dans les sacs.

  • Avoir une bibliothèque qui nous comble

Le minimalisme ne vous impose pas de faire le vide complet chez vous. Si posséder de nombreux livres vous rend heureux, alors conservez vos livres.

Pour ma part, j’ai choisi de ne garder que ceux qui m’ont marqués. Les autres ont été vendus, offerts, donnés et le fait de leur avoir redonné une seconde vie me fait plaisir. J’aime l’idée du livre voyageur !

 

Bonne journée tout en sourires et douceur !

signature blog

Non classé

Tiens, elle revient celle-ci…

J’ai eu plusieurs blogs. Plusieurs pseudos. Ai été lassée de nombreuses fois de cette univers. Ai voulu retrouver du temps pour faire autre chose. J’ai eu un enfant. J’ai voulu passer chaque moment de libre avec lui. J’ai changé de travail. Puis j’ai trouvé important d’avoir aussi du temps pour moi.

J’ai toujours aimé écrire. C’est jamais vraiment sorti de ma tête.

Alors je reviens. A quelle rythme, je ne sais pas mais je suis là.  Avec l’envie de vous parler de plein de nouvelles choses. Parce que j’ai changé aussi, au passage. Mes envies, mes goûts, mes objectifs aussi. Alors ça pourrait être sympa de parler de tout ça ensemble. Et de s’appuyer les uns sur les autres, de rire un peu et de papoter beaucoup.

Contente d’être là. Et de vous retrouver.

Et puis pour ceux qui débarquent et ne me connaissent ni d’Eve, ni d’Adam, je m’appelle Laetitia, j’ai 32 ans, j’habite dans le Sud-Ouest parisien ( dommage qu’il y ait le mot parisien derrière sud-ouest mais on s’en reparlera) avec mon chéri merveilleux et notre petit doudou de presque 2 ans, aussi merveilleux que son papa. Je suis Assistante de direction et le reste, je vous laisse le découvrir.

signature blog